Rechercher

Cycles..Lune, la femme et moi

Dernière mise à jour : 27 mai

C’est vers l’âge de 27-28 ans, faute de transmission intergénérationnelle plus jeune, que j’ai décidé de plonger à la rencontre plus intime de mon cycle, et de moi-m’aime !

J’ai compris ainsi le lien fort que je vivais à la Lune et à son propre cycle, et j'ai davantage pris conscience du lien fort que j'avais également avec toutes les femmes.


A cette même période de ma vie, de nombreux changements étaient en route. J’ai ainsi souhaité arrêter, de manière définitive, la pilule contraceptive afin d’offrir à mon corps tout l’espace de pouvoir s'exprimer, et faire circuler la création, sans artifice chimique pouvant perturber ou nuire à cela. J’ai acheté également ma 1ère coupe menstruelle afin de recueillir mon sang et, ainsi, tendre davantage encore à respecter mon corps avec des matières plus naturelles et écologiques.


Quelle richesse et quelle magie pour moi de découvrir et de comprendre le lien si fort entre les cycles de la lune et de la femme : observer que nos cycles se côtoient, s’entrelacent pour mieux s’épanouir chacun avec la terre.

Un soulagement également de ne plus me sentir seule ou isolée, à vivre un cycle parfois difficile à traverser émotionnellement, et une grande Joie de me sentir reliée à toutes les femmes, vivant ce même processus merveilleux de création.



La lune et ses 4 phases


La phase de la Lune désigne une portion de Lune illuminée par le Soleil et vue à partir de la Terre. Puisque la Lune se déplace en orbite autour de la Terre, les phases lunaires changent d'une journée à l'autre, complétant un cycle au bout d'une lunaison, d'une durée d'environ 29,5 jours. Il existe quatre phases lunaires principales, délimitées chacune par quatre points caractéristiques de l'apparence lunaire :

1/ la nouvelle lune ou lune noire : la Lune et le Soleil sont en conjonction par rapport à la Terre ; la Lune se trouve exactement entre le Soleil et la Terre ; elle n'apparaît donc pas dans le ciel de nuit, mais en journée et seule sa face cachée est illuminée,

2/ le premier quartier : il s'agit d'une demi-Lune ; dans l'hémisphère nord, elle est visible comme la panse d'un "p" (premier),

3/ la pleine lune ou lune pleine : la Lune et le Soleil sont en opposition par rapport à la Terre ; la face visible est alors entièrement éclairée,

4/ le dernier quartier : il s'agit également d'une demi-Lune ; dans l'hémisphère nord, on la voit comme la panse d'un "d" (dernier).


La femme et ses 4 phases


1/ la phase menstruelle

Lorsque nous sommes en phase menstruelle, notre énergie physique est très basse. Nous sommes dans une phase d’introspection, de repli sur soi. Clairement, nous avons envie de rester seule avec un bon livre ou devant notre série préférée. Effectivement, cette phase se veut être un temps de repos pour nous restaurer.

Nous pouvons nous sentir plus spirituelle et connectée à notre Âme. Nous avons une perception plus contemplative du monde. Notre intuition est plus développée et nous offre la possibilité de nous connecter à des aptitudes et inspirations qui sont enfouies en nous. Il est souhaitable donc de ralentir, s’écouter et prendre ce temps pour réfléchir à des décisions importantes.

*Ne pas respecter ce besoin légitime de repos, nous épuise et déséquilibre cet archétype.


2/ la phase pré-ovulatoire

Lorsque que nous sommes en phase pré-ovulatoire, notre énergie physique augmente, nous sommes pleines de dynamisme et notre pensée est plus rationnelle. Nous avons une meilleure capacité à apprendre et à mémoriser.

Notre perception du monde est liée à notre mental. C’est un moment idéal pour organiser, planifier, faire du sport et profiter de plaisirs simples. Nous nous sentons fortes et indépendantes. Nous avons souvent envie de nous lancer dans de nouveaux projets ou d’enclencher une nouvelle habitude dans notre vie.

Lorsque que ces énergies sont en déséquilibre nous pouvons devenir trop directives, impatientes et individualistes ce qui crée des difficultés dans notre rapport aux autres.


3/ la phase ovulatoire

La phase ovulatoire est une période d’énergie physique haute. Nous sommes dans une connexion au monde très altruiste, nous nous sentons plus empathique, et dans une relation de compréhension et de compassion.

Nous disposons ainsi de la force créatrice de la femme féconde et nous sommes dans une perception plus sentimentale du monde. Nous avons souvent envie de partager et de faire les choses avec et pour les autres. Nous ressentons le besoin de donner un sens collectif et collaboratif à nos actions


4/ la phase pré-menstruelle

Notre énergie diminue par vague. Cela provoque des changements d’humeur, nous passant quelquefois d’une joie profonde à un état nostalgique, voire du rire aux larmes. Nous avons une perception plus subconsciente du monde, nous devenons exigeantes, et pointilleuses. C’est le moment de lâcher prise et d’accepter les changements qui traversent notre corps. La phase prémenstruelle offre un temps pour ralentir, et pour canaliser notre hyperactivité mentale.


La Femme et la Lune


C’est souvent dans cette partie du cycle pré-menstruelle que les femmes sont étiquetées « lunatiques ». C’est une forme de langage bien réductrice malheureusement, car les femmes sont réellement lunaires.

Nous constatons en effet, que le cycle féminin et le cycle lunaire sont très similaires.

Tous deux comptent en moyenne 28 à 29 jours et 4 phases.

  1. Menstruation : Lune « noire » (nuit sans lune)

  2. Pré ovulation : Lune montante

  3. Ovulation : Pleine lune

  4. Pré menstruation : Lune descendante

Ainsi une femme qui ne dispose pas de cycle physique peut se référer au cycle lunaire pour comprendre son propre cycle énergétique.


Alors comment s’approprier ses 4 phases ?

Le plus important est de s’écouter, d’écouter son corps et de laisser ses énergies et émotions circuler. Cela peut paraître difficile parfois de changer de perception. Mais rassurez-vous, il ne s’agit pas de transformer radicalement son quotidien !

Comme Miranda Gray (ou d’autres femmes) l’explique très bien, j’ai commencé simplement en m’ observant un peu chaque jour :

  • en écrivant, par exemple, sur un carnet dédié à cela :

  • les sensations dans mon corps,

  • les émotions traversées dans chaque phase: triste, joyeuse, colère,...

  • mon état mental : humeurs, envies, libido,...

  • ma connexion au spirituel : besoin de nature, méditation, de musique douce,...

  • en dessinant chaque mois la roue de mon cycle,

  • en y annotant ainsi le 1er jour de mes saignements,

  • ainsi que des mots clés de mon vécu dans les corps, les émotions, ou des évènements importants,...

  • ainsi, j’ai réussi, peu à peu, à observer le début des autres phases, et les changements de mon état d’être général, au fur et à mesure des 4 phases.

Ainsi après quelques mois d’affilée d’observation, j’ai pu apprendre à mieux me connaître et identifier ce qui m’était spécifique, et revenait de manière assez récurrente à chaque cycle.

Et une fois mieux compris mon propre cycle, l’intention est, depuis lors, de rester à l’écoute de mon corps et de prêter attention à ses besoins en adaptant, dans la mesure du possible, mes activités, d’inclure davantage de temps de repos et de calme lors des périodes prémenstruelles et menstruelles, d’éviter également trop d’appels ou rdvs professionnels par exemple,...

Ainsi, au bout de quelques cycles, nous pouvons voir se dessiner un modèle qui nous est propre, et rencontrer nos propres archétypes, et savoir comment s’organiser, comment tirer le meilleur de nos énergies, de nos capacités, et de temps de pose.

Enfin, être en accord avec notre nature cyclique nous conduit sereinement vers la période de « ménopause » ; la ménopause, c’est le dernier saignement, la phase de pré-ménopause précède ce dernier sang et la durée de cette phase diffère en fonction des femmes.


Il est donc important d’équilibrer et de nourrir ces énergies. Une très belle manière de le faire est de s’accorder du temps entre femmes, pour partager nos émotions, méditer, prier ; comme cela était coutume dans la tradition des Tentes Rouges d’Afrique du Nord, ou dans les Cercles de Femmes issus des Traditions ancestrales amérindiennes. Aujourd’hui, vous pouvez accéder à des cercles de femmes, cercles de paroles, cercles de méditations féminines, en présentiel ou en ligne.


En conclusion, le cycle féminin est une source inestimable de reconnexion à sa puissance intérieure. Comprendre son fonctionnement et s’adapter à son rythme amène chaque femme à couper les liens avec ses anciens schémas. Elle s’ouvre alors à une nouvelle perception de sa nature profonde. Cet état de conscience de notre réalité cyclique nous donne la possibilité d’équilibrer merveilleusement notre vie, de mieux nous organiser en fonction de nos capacités physiques, relationnelles, émotionnelles. De vivre en harmonie avec notre cycle nous permet de traverser plus sereinement le chemin vers la cinquième phase, celle de la femme sage et accomplie, la femme ménopausée.


En vous souhaitant également une belle découverte et exploration de votre cycle et de vous m’aime !

Bises, Dorée


Je vous recommande quelques belles lectures si vous souhaitez approfondir le thème de la Lune et du cycle féminin :

  • Miranda Gray : "Lune Rouge"

  • Maitie Trelaun : "Les Trésors du cycle de la Femme"

8 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout